AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Colombe Alice Hamlet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mosaic Gin
POURQUOI CES QUESTIONS MIIIIH
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 17
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Informations !
Pseudo sur Aeria Games :: full.inscripta
Au fait, t\'es un garçon ou une fille ? : Gobelet en Plastique

MessageSujet: Colombe Alice Hamlet   Jeu 24 Sep - 20:51

16 ans, 1m72, Yeux Rouges, Cheveux Argentés, Peau très blanche, Maigrichonne, Franglaise.

_________
"Regardes, tu t’endors..."
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
E-kun de Enmei Chiryou - (c) Signa : Deathly de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosaic Gin
POURQUOI CES QUESTIONS MIIIIH
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 17
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Informations !
Pseudo sur Aeria Games :: full.inscripta
Au fait, t\'es un garçon ou une fille ? : Gobelet en Plastique

MessageSujet: Re: Colombe Alice Hamlet   Jeu 24 Sep - 20:52

Mental

♦ Traits de caractère : Colombe à la furieuse impression qu'elle est la personne la plus malheureuse au monde. Elle le dit ouvertement. Je suis malheureuse. Mais elle ne se laisse pas abattre. Jamais, Colombe est une battante, elle est peut-être malheureuse, mais elle continue d'avancer. On lui a donné ce pouvoir, on lui a donné cette vie, elle ne va pas les gâcher, les jeter en pâture à tout ce malheur. Elle doit avancer, et garder le sourire, parce qu'elle l'a promis. Et Colombe, elle tient TOUJOURS ses promesses. C'est quelqu'un d'excessivement loyale. Elle est un peu excessivement tout, d'ailleurs... M'enfin ! Elle ne supporte pas d'être trahie, et rien ne la blesse plus qu'une promesse non tenue. C'est d'ailleurs le seul moyen de faire sortir ses larmes, toutes ses larmes d'enfants restées coincées au fond de sa gorge.

Quand on lui fait quelque chose, elle renvoie tout au centuple ! Avisez-vous une seule fois de trahir une promesse que vous lui avez faite, ou de lui mentir, et elle fera de votre vie un enfer. N'entendez pas par là qu'elle va vous taper dessus jusqu'à ce que mort s'en suive ; Colombe est bien trop frêle pour ne serait-ce que réussir à porter son cartable sans peiner. Mais elle a la puissance des mots. Elle joute parfaitement en tenant en main la lance du vocabulaire... Dommage qu'elle ne s'en serve pas pour de meilleures causes.

Je prends pour exemple ses notes. Si mademoiselle Colombe pourrait être très douée en langues et en lettres, compte tenu de ses capacités, elle n'en fait rien. Elle sait beaucoup de choses, mais les contrôles l'ennuient. Alors elle les bâcle. Heureusement que Peter partage son corps, il peut au moins sauver ses notes dans les matières scientifiques. Sa soeur y est incroyablement nulle, elle n'en comprend pas la logique.

Colombe peut passer pour quelqu'un de prétentieuse. In fact, elle l'est un peu. Elle a tendance à juger les gens sur leur apparence... Enfin, surtout les filles. Elle doit avoir comme une peur qu'on lui vole son Peter, donc elle a tendance à haïr les jolies filles. Elle ne partage pas l'esprit de Peter. Même s'ils discutent souvent dans sa tête, il pourrait lui mentir. Si elle sent une seule menace de la part de quelqu'un contre son frère, elle sort les dents, et se met à mordre avec ses traits serrés, des phrases qui blessent sans être insultantes. Vous l'aurez comprit, Colombe est incroyablement possessive, et tout autant impulsive. Quand elle s'attache à quelqu'un, il devient sa propriété, et elle est prête à tout pour lui.

Colombe aimerait bien pouvoir se battre. Des fois, elle voit des gens dans la rue, et qu'elle les connaisse ou pas, elle à envie de les frapper de toutes ses forces. Et elle s'imagine toute une scène dans sa tête, elle se voit en train de faire toutes les pires tortures à cette personne qui n'a rien demandé. Des fois, des petits rires sadiques lui échappent. Le revers d'une imagination débordante. De part ses actions bizarres, elle a une tendance à se mettre beaucoup de personnes à dos, notamment les profs et les jolies filles.

Malgré toutes ces facettes démontrant une personnalité forte, Colombe est une jeune fille assez triste. Elle cache sa tristesse derrière son orgueil, sa volonté, sa loyauté et sa force. Il lui arrive souvent de pleurer toute seule, le soir. De rêver à ce que son prince vienne la retrouver, même si elle sait que de là où il est, il ne pourra jamais revenir.
♦ Aime : Son frère, les lions, l'escrime, s'occuper des enfants. Elle rêve d'être institutrice.
♦ Déteste : Les personnes qui se lamentent pour des futilités, les jolies filles, les règlements, la soupe à la citrouille, les navets.
♦ Autre : Son frère Peter est d'un tempérament plus doux. Il est très sensible et très calme. Assez faible, et de son vivant, malade du coeur. Il est extrêmement gentil. Au départ, Colombe était un peu comme lui ; il leur arrivait souvent de passer des nuits ensembles, à écrire des poèmes. Ils s'entendent vraiment bien. Mais quand son frère est mort, Colombe s'est mise à vouloir être plus forte. Elle a rejeté les autres, tout ce qui pouvait être une menace. Elle s'est enfermée avec son frère dans la coquille de son corps. Elle est également amoureuse de Peter.

_________
"Regardes, tu t’endors..."
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
E-kun de Enmei Chiryou - (c) Signa : Deathly de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosaic Gin
POURQUOI CES QUESTIONS MIIIIH
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 17
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Informations !
Pseudo sur Aeria Games :: full.inscripta
Au fait, t\'es un garçon ou une fille ? : Gobelet en Plastique

MessageSujet: Re: Colombe Alice Hamlet   Jeu 24 Sep - 20:52

Physique

Droite comme un I, Colombe. Elle avance en regardant droit devant elle, un large sourire aux lèvres. Lorsque ces yeux vermeille se posent sur une jeune fille, il deviennent sombre, hautains, et son sourire s'étire pour devenir narquois. S'ils croisent le chemin d'un enfant, ils sont remplis de douceur. Celui d'un professeur, de malice. Celui d'un garçon, ils redeviennent naturels. Telle avance Colombe. Toujours en chemisier blanc, avec sa jupe à carreaux rouge bordeaux. Elle porte un grand manteau, le grand manteau marine à soie blanche, avec les petits nœuds violets sur les manches, attaché en haut par les deux ficelles qui permettent de resserrer la capuche. Elle fait comme ça, Colombe. Elle met la capuche dans son chemisier, par le col, puis elle attache les deux ficelles avec un double nœud, qu'elle cache avec un ruban violet. Les manches, bouffante en haut, s'évasent sur ses poignets, laissant apparaître un joli flot de soie blanche. Le triangle que fait l'ouverture du manteau, attaché de la sorte, s'ouvre sur ses deux longues jambes cachées sous d'épais collants noirs. Le manteau s'arrête au niveau de ses genoux, et la soie blanche en bas contraste avec ses chaussures, des babies en cuir brun clair. Ses longs cheveux argentés tombent jusqu'au dessus de ses hanches, et sa mèche violette descend sur son épaule en une tresse. Elle porte un fascinator sur ses cheveux, trois roses en tissus rouge sur de la dentelle noire décorées de rubans assortis.

_________
"Regardes, tu t’endors..."
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
E-kun de Enmei Chiryou - (c) Signa : Deathly de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosaic Gin
POURQUOI CES QUESTIONS MIIIIH
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 17
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Informations !
Pseudo sur Aeria Games :: full.inscripta
Au fait, t\'es un garçon ou une fille ? : Gobelet en Plastique

MessageSujet: Re: Colombe Alice Hamlet   Jeu 24 Sep - 20:52


Pouvoir

♦ Avantages et ampleur : Ammout est la divinité égyptienne qui, lors de la pesée du coeur, dévorait les âmes des êtres humains indignes d'aller dans l'Au-Delà. Tout comme Ammout, je peux, si un humain est en train de mourir, capturer son âme. Si il meure avec des regrets, je la garde dans mon coeur, ce qui me permet de prêter mon corps à cette âme en peine pour qu'elle puisse réaliser ses derniers souhaits avant de quitter définitivement notre monde. Mon corps prend l'apparence de la personne décédée pour lui permettre d'aisément réaliser ses dernières volontés...
♦ Inconvénients et limites : ... Ou du moins, mon père pouvait faire ça. Je ne suis encore qu'une petite débutante, ayant utilisé mon pouvoir rarement et tardivement. Par exemple, je ne peux pas garder plus d'une seule âme dans mon coeur, autre que la mienne. Je n'ai pas essayé d'en prendre plusieurs, mais mon père m'a dit que c'était dangereux, que mon coeur pouvait imploser.

Je ne peux également pas laisser à l'âme les pleins pouvoirs sur mon corps. En fait si... Je ne parviens pas à brider moi-même l'autre âme qui partage mon corps. Mais mon corps y arrive tout seul. Une âme se nourrit dans mon sang pour pouvoir prendre mon corps et le modifier physiquement. Ce qui fait que lorsque mon corps est en manque de glucides, lipides etc, il s'arrête tout seul. Je m'évanouis donc, d'hypoglycémie, la plupart du temps. L'âme que j'ai sauvée préfère le sucre. Mon père ma dit que je devrais faire attention, quand je maîtriserait cette facette de mon pouvoir. Si je ne pose pas des limites claires, l'autre âme pourrait décider de garder le contrôle, éjectant mon âme de mon corps, et le garder pour elle toute seule.

En théorie, mon corps devrait se modifier entièrement en l'apparence physique de ma seconde âme. Mais je n'ai pas assez de forces, ni d'expérience pour cela. Du coup, mon corps est légèrement modifié. Par exemple, je garde ma longueur de cheveux, ma mèches violette et mes yeux rouges. Heureusement pour ma seconde âme, nous étions jumeaux.

Mon père m'a aussi dit que la première fois qu'une âme-sauvée quitte notre corps, on ressent un grand vide dans notre propre âme. Un si grand vide que l'on tombe dans le coma. Selon la résistance du détenteur, cela peut durer quelques semaines, voir quelques années... Le temps que sa vraie âme fasse son "deuil", comme il dit. Il m'a dit qu'au vu de ma sensibilité, je pourrais bien y rester quelques mois.
♦ Autre : Il m'est nécessaire d'avoir un certain contact physique avec la personne pour sauver son âme. Aussi, je n'ai que cinq secondes après le dernier souffle du mourant pour dévorer son âme. Sinon, trop tard, l'âme est condamnée à errer seule, sur terre... J'ai déjà une âme que je garde dans mon coeur. Celle de Peter, mon frère jumeaux. Il avait son propre pouvoir, mais je ne l'ai pas récupéré. Mon père m'a dit que c'était impossible, et heureusement, je pense.

_________
"Regardes, tu t’endors..."
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
E-kun de Enmei Chiryou - (c) Signa : Deathly de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosaic Gin
POURQUOI CES QUESTIONS MIIIIH
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 17
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Informations !
Pseudo sur Aeria Games :: full.inscripta
Au fait, t\'es un garçon ou une fille ? : Gobelet en Plastique

MessageSujet: Re: Colombe Alice Hamlet   Jeu 24 Sep - 20:53


Histoire


11 septembre 2001. World Trade Center, Manhattan, New-York. Deux avions s'écrasent sur les tours jumelles.

Monsieur Hamlet gardait ses deux enfants à la maison. Peter et Colombe avaient trois ans. Colombe était malade, et les parents Hamlet avaient décidé de scolariser Peter à la maison à cause des ses problèmes cardiaques. Philip Hamlet était sans emploi, ce qui lui permettait de s'occuper des enfants. Il avait démissionné pour eux, d'ailleurs. Sa femme, Emilie, avait conservé son emploi au World Trade Center car elle y était importante. Elle gagnait bien assez pour s'occuper de la petite famille.
Une cigarette dans la bouche, il lisait le journal, assis dans le fauteuil du salon. Quand soudain...

Le voisin débarqua en courant. Il tambourina comme un fou contre la porte d'entrée, puis fini par décider d'entrer tout seul, sans demander. Il avait l'air paniqué, même terrifié. Il respirait très fort, d'angoisse sans doute plus que de la course qu'il venait de faire.

"Philip... Votre femme... Des avions... World Trade Center !"

Les Hamlet n'avaient pas de télévisions. Emilie les avaient en horreur. Le voisin le savait, Philip venaient des fois regarder un match de baseball chez lui. Il était donc venu le plus vite possible lui annoncer.

"Voyons mon ami, articulez !
- Des terroristes... Ont détourné... Des avions se sont écrasés... Sur les tours jumelles !"

Philip est devenu livide. Le temps défilait au ralenti. Il n'entendait même plus ce que lui disait le voisin. La peur, la terreur le rendaient sourd. Il enfila son manteau. Il se rua vers sa voiture. Il ne s'entendit même pas crier au voisin de garder ses enfants. Il roulait, roulait vite, trop vite. Emilie... Emilie travaillait au World Trade Center ! Il arriva à 10h32. La tour Sud était en ruine. La tour Nord venait de s'effondrer. Parmi tout les gens qui se pressaient autour de la zone autorisée, Philip se fraya un chemin pour atteindre la limite de sécurité. Les pompiers et les ambulanciers évacuaient les blessés. Les morts étaient déjà recouverts d'un linceul. Les policiers faisaient reculer la foule.
"On vous appellera dès que l'on aura retrouvé vos proches, ne vous inquiétez pas !"

Philip retourna à sa voiture. Il ne pourrait pas sauver Emilie. Si ça se trouve, elle était déjà morte. Elle était peut-être en train de mourir, et il n'arriverait pas à temps pour la sauver. ...Il ne pourrait pas la sauver. Il avait déjà sauvé une autre personne. Et il ne pouvait pas laisser ses enfants tout seuls... Surtout son petit Peter, qui était très malade du cœur. Il était en train de conduire lorsque son portable sonna. C'était le voisin. Que ce passait-il ? Un problème avec les enfants ? Sans prendre le temps de s'arrêter, Philip décrocha.
"Allo ? Nelson ?
- Oui. C'était pour vous prévenir... L'hôpital vient d'appeler, ils ont retrouvé Emilie... Elle est comateuse, mais vivante. Ils m'ont chargé de vous prévenir."

Philip remercia le voisin. Il fit demi tour, et fonça vers l'hôpital. Il se rua vers l'accueil, demanda Emilie Hamlet. On le conduit jusqu'à la chambre.

***

"Diiiis papa, tu sais quand elle va se réveiller, maman ?
- Non, ma chérie.
- Dans longtemps ?
- Peut-être.
- Est ce que ça va faire comme la belle au bois dormant ?
- J'espère que non..."

Colombe cessa de poser des questions. Elle jeta un coup d'oeil vers sa mère, couchée sur le dos, avec tout les tuyaux bizarres et les trucs-bidules accrochés partout. Malgré tout ça, son frère Peter dormait sur le lit d'hôpital, contre sa mère. Elle regarda son père, qui avait l'air d'avoir vieillit de dix ans. Il fumait beaucoup trop, et sans Nelson, il aurait sombré dans l'alcool. Colombe sourit à son papa. Elle posa sa petite main d'enfant sur la grande main d'adulte de son père et lui demanda.

"Dis, tu peux nous raconter une histoire avec toi et Maman ?"

A peine eut-elle prononcé ces mots que Peter releva la tête, frotta ses yeux gonflés de sommeil et insista la proposition de sa soeur tout en baillant. Philip soupira. Puis il décida de le raconter quelque chose.

"Venez près de moi. Je vais vous dire un secret, personne d'autre ne dois l'entendre..."

Et il le raconta comment lui et sa femme étaient des magiciens. Qu'elle avait tout de suite sut, Maman, parce que Maman, elle avait ce pouvoir là, de savoir qui est un magicien et qui l'est pas, et si c'est un magicien, c'est quoi son pouvoir. Papa, son pouvoir à lui, c'était de pouvoir garder les âmes des morts dans son coeur. Comme ça, si le mort avait encore des choses à faire dans le monde des vivants, il pourrait finir grâce à lui, et puis il partirait tout content.
Colombe demanda ce que ça faisait si le mort partait sans être content.
Papa répondit que le mort devrait rester pour toujours ici, jusqu'à ce qu'une personne vienne l'aider d'une manière ou d'une autre.
Colombe dit que c'était triste. Peter demanda si Papa pourrait sauver Maman si elle mourrait.
Papa répondit que non, parce qu'il y avait déjà un mort dans son coeur. Que si il sauvait Maman, il allait mourir, et que si il mourrait, il serait tout seul.
Colombe demanda si il pouvait chasser l'autre mort.
Papa dit que non. Peter se mit à pleurer, puis Colombe aussi. Papa dit qu'il n'y avait pas de raison que Maman meure, elle était très forte !
Colombe demanda combien Maman était forte. Papa dit que Maman était très forte parce qu'elle avait des pouvoirs magiques. Peter demanda si lui et Colombe avaient aussi des pouvoirs magiques. Papa dit oui, Maman est tellement forte qu'elle les a vu tout de suite quand les enfants sont nés. Colombe demanda ce que c'était leurs pouvoirs. Papa dit que Colombe pouvait faire comme lui, manger les âmes des morts, pour les libérer après. Il dit que Peter, lui, il pouvait manger la vie des morts. Les enfants demandèrent des précisions. Philip leur en donna.

L'état d'Emilie devenait critique. Les médecins disaient qu'il fallait la laisser partir, qu'ils n'arrivaient plus à communiquer correctement avec son cerveau. Fou de douleur, il a fait quelque chose. Une erreur qu'il allait amèrement regretter.
Il a posé ses lèvres sur celles d'Emilie.

Les "héritiers d'Ammout", comme ils étaient nommés dans la famille Hamlet, devaient faire du bouche à bouche aux mourants pour dévorer leur âme et la garder dans leur coeur. Ils ne pouvaient dévorer qu'une âme à la fois. Et à chaque fois qu'il "purifiaient", ou "sauvaient" une âme, ils devaient se reposer pendant plusieurs jours pour revenir plus puissants. S'ils hébergeaient plus d'une âme, leur coeur allaient imploser... Entraînant la mort de l'hôte et la disparition définitive de toutes les âmes résidant dans son corps.
Philip se rendit compte trop tard de son erreur. Cette fois, Emilie était bien morte. Les enfants allaient devenir orphelin, et il ne pouvait même pas prédire quand. Dans plusieurs mois, plusieurs années... Du moins il l'espérait. Les enfants avaient tout vu, et Colombe serrait son frère en hurlant à son père qu'il était un idiot, et Peter pleurait très fort dans les bras de sa soeur, disant qu'il ne voulait pas rester tout seul. Philip se leva, alla rejoindre ses enfants pour les rassurer mais...

Il s'écroula par terre, raide mort.

***

Les deux enfants avaient voyagé de famille d'accueil en famille d'accueil, avant de se retrouver chez leur grand-mère anglaise, la mère de Philip. Elle avait sans cesse refusé de s'occuper des enfants, elle n'avait pas les moyens... Elle allait bientôt mourir... Mais depuis trois ans que les petits voyageaient entre New-York, Londres et Paris, il était temps qu'ils se stabilisent. Ainsi la mère Hamlet les confia aux bons soins de l'orphelinat de Lewis White, à quelques kilomètres à la périphérie de Londres, côté ouest. Le long voyage des jumeaux prit fin. Ils restèrent dans l'orphelinat pendant 7 ans. Ils virent défiler toutes sortes d'enfants, se firent des amis. Colombe n'avait pas de difficultés à ce niveau là, elle était très sociable. Peter avait plus de problèmes, il ne connaissait personne à part sa soeur... Qui était excessivement farouche quand il s'agissait de son frère. Elle ne laissait personne être seul avec lui. Tout allait donc pour le mieux, et tout devait encore aller mieux après qu'ils aient été convoqués par Lewis.

Lewis savait pour leurs pouvoirs. Ils savaient quels étaient leurs pouvoirs. Il en avait un aussi, et ce pouvoir lui avait permit de prédire quels avaient les jumeaux. Ammout, dévoreuse de l'âme-Ba, et Babaï, dévoreuse du Ka. Il savait également beaucoup de chose sur leurs pouvoirs. Ils leur dit qu'il était passionné par la magie mythologique.
Les deux enfants sourirent.
Lewis leur tendit chacun une lettre.
"Des lettre d'admissions pour une école. Vous êtes plusieurs à l'orphelinat à posséder des pouvoirs magiques... Alors j'ai reçut plusieurs lettres. Qu'en dites-vous ? Vous seriez prêts à partir ?
- Moi oui !" s'exclama Colombe.

Si un monde où elle aurait le droit de parler de son pouvoir existait, elle voulait y aller. Peter acquiesça timidement, accroché à la manche de sa soeur.

Les deux enfants préparèrent leurs affaires. Colombe avait les yeux brillants de joie et le coeur qui battait très fort. Elle s'assit à côté de Peter, et posa sa tête sur son épaule. Il avait le coeur qui battait très fort, lui aussi... Attendez. Le coeur qui battait TROP fort.

Son jumeaux s'efforçait de lui sourire, mais il avait le teint livide. Colombe voulut aller chercher Lewis. Peter la retint.
"C'est trop tard. Rien ne pourra me sauver..."

Colombe le força quand même à sa coucher sur son lit. Elle se mit au dessus de son frère, qui essaya de la pousser avec le peu de force qui lui restait.
"Fait pas ça... D'autres gens auront plus besoin de toi que moi...
- Ferme donc un peu ta gueule et laisse moi faire, imbécile."

Le coeur de son frère ralentissait de plus en plus. Elle coinça les bras de son frère pour l'immobiliser.
Elle allait approcher ses lèvres de celle de son frère pour le sauver.
"Je t'aime... Colombe..."

Il lui souriait, comme si il acceptait la mort. Pff. Comme si elle allait le laisser mourir sans rien faire. Elle aurait bien voulu lui coller une gifle à cet idiot, pour jouer avec ses sentiments comme ça à un moment pareil. Elle se contenta de faire ce qu'elle devait faire, et elle dévora l'âme de son frère, la gardant avec elle le plus longtemps possible.

Colombe alla expliquer la situation à Lewis. Il répondit qu'il expliquerait à la direction. Il prit Colombe dans ses bras en lui disant qu'elle pouvait pleurer. Colombe poussa Lewis, sécha ses larmes et lui dit qu'elle était encore vivante, elle, et qu'elle n'allait certainement pas pleurer. Hors de question de gâcher sa vie en pleurant. Elle allait le rejeter, le malheur. Comme elle l'avait fait quand ses parents sont morts. Maintenant, elle était toute seule.

Enfin, à moitié. Peter était avec elle. Et même s'il n'était pas là physiquement, c'est ensembles qu'ils franchirent le seuil de l'académie Tsuki.

_________
"Regardes, tu t’endors..."
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
E-kun de Enmei Chiryou - (c) Signa : Deathly de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosaic Gin
POURQUOI CES QUESTIONS MIIIIH
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 03/10/2014
Age : 17
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Informations !
Pseudo sur Aeria Games :: full.inscripta
Au fait, t\'es un garçon ou une fille ? : Gobelet en Plastique

MessageSujet: Re: Colombe Alice Hamlet   Ven 11 Déc - 22:03

Couleur : Bordeaux.
Animal : Colombe.
Pouvoir : Ammout.
Musique : Dream.
FaceClaim : Letty (Alice Mare).
Reine de Trèfle.
Poème : Extrais de la Song de la Petite Fille Croche.
Famille : Peter (Frère).

Colombe Alice Hamlet
Age : 16 ans
Nationalité : Franco-anglaise, Américaine
Orientation : Hétérosexuelle
Classe : Sixième année
Groupe : Lunaire

"J'attends là
Quelqu'un si
Familier
Qu'au soleil
On ira dorer
Faire une double-croche
Je suis une petite fille croche"

_________
"Regardes, tu t’endors..."
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
E-kun de Enmei Chiryou - (c) Signa : Deathly de Libre Graph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Colombe Alice Hamlet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Colombe Alice Hamlet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» type de graine pour colombe diamant
» Besoin d'aide pour élever une petite colombe diamant.
» graines d'orchidées "Colombe"
» Du sel pour colombe ou tourterelles?
» en "couple"un mâle tourt+1f tourt+1 f colombe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie du Début :: Personnages :: Personnages Autres :: Orphelinat-
Sauter vers: